Nathan Fake vient défendre son nouvel album

15/04/2017

So-good-fest-Nathan-Fake-dan-tombs

Né à Norfolk en Angleterre et héritier de l’electronica made in UK, Nathan Fake a su imprégner sa patte sur la scène anglaise : beats acidulés sur fond de synthétiseurs nappés ; et ce depuis ses premières sorties à l’âge de 19 ans. Bercé par Aphex Twin et Orbital qu’il entendait à la radio, Nathan Fake s’est rapidement passionné par la musique en étudiant le matériel que ceux-ci utilisaient pour produire leurs sons.
En 2012, à 29 ans, il sortait son 3e album « Stream Days », un album qui retrace son chemin vers la maturité musicale, qu’il décrit lui même comme « son meilleur album à ce jour ». L’album oscille de manière incessante entre les deux limites du spectre de la musique électronique : mélodies apaisantes et arpégios orientés dancefloor.
Si sa carrière a été caractérisée par une polyvalence électronique habilement exécutée, pour ceux qui ne le connaissent pas, il peut avoir un côté caméléonesque voire schizophrène. Mais il y a un point sur lequel Fake est resté constant durant toutes ses années : il reste un génie derrière ses machines quel que soit le projet sur lequel il travaille !

À noter : la sortie de son album ‘Providence’ en mars dernier sur le mythique label anglais Ninja Tune qu’il accompagnera d’un nouveau live vidéo présenté en exclusivité sur le So Good Fest !

NATHAN FAKE – Scène High Voltage – samedi 10 juin
► Facebook Nathan Fake
► Soundclound Nathan Fake
► Billetterie #sogoodfest disponible ici